Vos allocations de solidarité

Vous pouvez, sous certaines conditions, obtenir l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ou l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI).
 
Attention :  si vous êtes affilié à plusieurs régimes, un seul régime peut vous attribuer ces allocations.

 

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) peut être versée sous certaines conditions (âge, résidence, ressources) aux retraités à faibles ressources, afin de compléter leur pension en la portant à un montant minimal.
 
Le montant maximum de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) dépend de vos ressources et de votre situation familiale et ne peut dépasser un plafond.
 
Vous avez droit à l’ASPA si vos ressources ne dépassent pas le plafond annuel, fixé au 1er janvier 2021 à :
  • 10  881,75 euros par an, soit 906,81 euros par mois si vous vivez seul(e)  ;
  • 16  893,94 euros par an, soit 1 407,82 euros par mois si vous vivez en couple (marié, pacsé, concubin).

 

Si le total de l'allocation et des ressources du foyer dépasse ce plafond, l'allocation est réduite du montant du dépassement.
 

Revalorisation de l'ASPA

L’allocation de solidarité aux personnes âgées et ses plafonds de ressources sont revalorisés chaque année au 1er janvier.
 
BON À SAVOIR

Récupération sur succession

Les sommes payées au titre de l'ASPA sont récupérables par l'Enim au moment de la succession, sous certaines conditions. Cette faculté est ouverte pour les successions dont l’actif net est supérieur à 39 000 €*(montant au 1er janvier 2021).

* Ce seuil est porté à 100 000  € jusqu’au 31/12/2026 dans les DROM où  l’Enim verse l’ASPA (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion) pour les décès survenus entre le 02/03/2017 et le 31/12/2026.
 
 
 

L’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)

L’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) peut être versée sous certaines conditions (ressources, résidence et invalidité), aux personnes titulaires d’un avantage viager servi au titre du régime d’assurance vieillesse des marins, ou d’une pension d’invalidité maladie  servie par le régime de prévoyance des marins.
 
Pour pouvoir bénéficier de l’ASI, vous devez être reconnu(e) atteint(e) d’une invalidité réduisant au moins des deux tiers votre capacité de travail et remplir des conditions de ressources.
 
L’ASI est accordée sans condition d’âge minimal. Vous pouvez la percevoir jusqu’à ce que vous remplissiez la condition d’âge pour prétendre à l’allocation de solidarité aux personnes âgées.
 
Vous avez droit à l’ASI si vos ressources ne dépassent pas le plafond annuel, fixé à :
  • 750* euros par mois si vous vivez seul(e)  ;
  • 1 312,50* euros par mois si vous vivez en couple (marié, pacsé, concubin).
 
*Montant brut
 
 
Lorsqu'elle est attribuée à un couple, les modalités de calcul du montant de l'ASI diffèrent suivant la situation de votre conjoint (bénéficiaire ou non de l’ASI ou de l’ASPA).                         
                        
En complément du versement des prestations légales, l’Enim déploie un plan d’action sanitaire et sociale. Que vous soyez actif ou pensionné, vous pouvez ainsi, sous certaines conditions, bénéficier de différentes aides en cas de nécessité : situation de longue maladie,handicap, besoin d’un secours…

 

 
 
 

CONTACT :

du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h en France Métropolitaine

Enim - Département des politiques sociales maritimes de retraite (DPR)
1 bis rue Pierre-Loti - BP 240 
22505 Paimpol Cedex 
ue.mine]ta[opds.apc

 
Références juridiques :
 

 

Mis à jour le 
18/01/21