Les aides supplémentaires aux prestations légales

Si vos revenus sont modestes et que vous ne parvenez plus à assumer certaines dépenses de santé, l’Enim* peut vous apporter une aide financière pour vous permettre de faire face. Cette participation est renouvelable tous les six mois.
 

Conditions d’attribution

Pour percevoir cette aide, vous devez :

 

Montant au 1er janvier 2020

Les dépenses doivent atteindre un montant minimal de 50 € pour donner droit à indemnisation. Si elles se répètent, les factures peuvent être groupées afin d’atteindre ce montant.

 

Les dépenses concernées

Sont concernés, dans la limite de 50 % des frais engagés et de 3 000 € par an et par assuré :
  • les frais d’optique, les soins dentaires, les frais auditifs, les médicaments, fournitures et appareillages, non remboursables ou avec des dépassements d’honoraires ou des suppléments de tarifs ;
  • les prestations et/ou frais non remboursables en cas d’hospitalisation, ou avec des suppléments de tarifs, ou en cas d’absence de mutuelle, à l’exception du forfait journalier et du supplément de chambre individuelle ;
  • les transports non remboursables (dans le cadre d’un traitement sans hospitalisation ou un examen médical, ainsi que pour la personne accompagnant le malade, lorsque celui-ci ne peut se déplacer sans l’assistance d’un tiers en raison de son jeune âge ou de son état de santé) ;
  • la prise en charge du ticket modérateur relatif aux frais médicaux, paramédicaux, pharmaceutiques, d’hospitalisation et autres dispensés aux enfants de moins d’un an dans les départements où le taux moyen de mortalité infantile a été, pendant l’année précédente, supérieur de 10 % au taux moyen national non rectifié ;
  • la participation aux dépenses non remboursables des prestations légales et liées au traitement des maladies chroniques en cas de maintien à domicile dans le cadre des alternatives à l’hospitalisation des personnes malades ;
  • le remboursement, à l’occasion des prélèvements, de tout ou partie des frais engagés par l’assuré donneur de substance organique d’origine humaine et octroi d’une indemnité journalière en cas d’arrêt de travail, lorsque ces frais et cette indemnité ne sont pas pris en charge par l’Enim.

 

Pour les cures

Sont également concernés, dans les limites suivantes par an et par assuré :
  • les frais de déplacement et de séjour liés aux cures thermales,
  • l’attribution d’une indemnité exceptionnelle à l’assuré devant effectuer une cure thermale dans une station pour maladies nerveuses lorsque la cure doit dépasser, si le contrôle médical l’estime justifié, la durée de 21 jours.

 Pour plus d’informations, consulter le Règlement d’action sanitaire et sociale.

 

À savoir
Si votre demande concerne une cure thermale, contactez le centre de prestations maladie de Saint-Malo. 

 

 

CONTACT :

du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h en France Métropolitaine

Envoi du dossier de demande
(uniquement par courrier avec pièces justificatives)
Enim - Département des politiques sociales maritimes de l’action sanitaire
et sociale et des préventions (DPAP)
33 boulevard Cosmao-Dumanoir CS 87770
56327 Lorient Cedex

Demande concernant une cure thermale
Enim - Département des politiques sociales maritimes de santé (DPS)
Arsenal de la marine - Quai Solidor
35415 Saint-Malo Cedex
ue.mine]ta[opds.1mpc


 


À télécharger sur votre Espace personnel Enim > J'obtiens un document > Aides sociales :

• Formulaire de demande
Mis à jour le 
02/11/20
À télécharger