Recherche

Résultats de votre recherche 1 - 10 sur 26 éléments trouvés
Durant ces circonstances exceptionnelles liées à l’épidémie de coronavirus, l’Enim est pleinement mobilisé pour maintenir ses services et vous accompagner au mieux.  
Durant ces circonstances exceptionnelles liées à l’épidémie de coronavirus, l’Enim est pleinement mobilisé pour maintenir ses services et vous accompagner au mieux.  
Pour limiter la diffusion du coronavirus, les autorités publiques ont décidé la fermeture temporaire, dans certaines communes ou départements, de crèches et d’établissements scolaires. Grâce à un service en ligne dédié, « declare.ameli.fr », chaque employeur peut déclarer l’arrêt de travail de ses salariés devant rester à leur domicile pour garder leur(s) enfant(s).
Durant ces circonstances exceptionnelles liées à l’épidémie de coronavirus, l’Enim est pleinement mobilisé pour maintenir ses services et vous accompagner au mieux.
Vous vous posez des questions sur le Coronavirus Covid-19, les mesures mises en place par le gouvernement ou encore les recommandations et consignes, plusieurs sources officielles d’information sont à votre disposition.  Elles sont réactualisées au jour le jour, en fonction de l’évolution de la situation. Il s’agit :
En tant qu’armateur impacté par l’épidémie de Coronavirus sur la période du 12 mars au 31 mai 2020, vous pouvez bénéficier d’un arrêt temporaire aidé de vos activités en déposant jusqu’au 15 juin un dossier de demande d’aide auprès de votre DML de rattachement.  
  Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le Gouvernement a mis en place des mesures immédiates générales de soutien auxquelles les entreprises maritimes peuvent émarger.  
Suites aux mesures préventives prises par le Gouvernement face à l’épidémie Covid-19 (Coronavirus), les accueils physiques de vos agences Enim (Paimpol, Lorient, Saint-Malo) ainsi que les points d’accueil du Service du Contrôle Médical sont fermés pour une durée indéterminée.
Courant mars, les assurés, professionnels de santé, établissements de santé et transporteurs de Nouvelle-Calédonie ont reçu un courrier indiquant que l’Enim déléguait la gestion des frais de santé des marins Néo-Calédoniens à la CAFAT, à compter du 1er avril 2020.  
L’Enim participe à l'effort indispensable pour freiner la propagation du coronavirus Covid-19.

Pages