Questions-réponses

Santé

Les enfants, à partir de l’âge de 16 ans, doivent choisir leur propre médecin traitant, qui peut être ou non le même que celui de leurs parents. Si ce choix est libre, le formulaire de déclaration de médecin traitant doit toutefois, jusqu’à leur 18e anniversaire, être signé par le père, la mère ou le titulaire de l’autorité parentale. En savoir plus sur le parcours de soins coordonné

À la première consultation chez le médecin que vous avez choisi comme médecin traitant, remplissez et signez avec lui le formulaire de déclaration de choix du médecin traitant, puis envoyez-le au centre de prestations maladie dont vous dépendez. En savoir plus

Demandez votre carte européenne d’assurance maladie à votre centre de prestations maladie au moins deux semaines avant votre départ. Chaque membre de votre famille doit avoir la sienne, y compris vos enfants de moins de 16 ans.

Vous pouvez changer de médecin pour cause de déménagement, en raison de la cessation d’activité de votre médecin traitant ou pour tout autre motif d’ordre personnel. Il n’y a ni condition à remplir, ni justification à fournir pour changer de médecin traitant.

Il vous suffit de remplir et de signer avec le médecin choisi comme nouveau médecin traitant une nouvelle déclaration de choix du médecin traitant puis de l’envoyer à votre centre de prestations maladie. Cette nouvelle déclaration annule votre choix précédent. En savoir plus sur le parcours de soins coordonnés

Un déplacement en taxi prescrit par un médecin peut être pris en charge par l’Enim si le véhicule est conventionné avec l’Assurance maladie. Dans ce cas, il arbore le logo bleu « Taxi conventionné - Organismes d’assurance maladie » sur sa vitre arrière droite. Si le taxi n’est pas conventionné, le coût du déplacement est intégralement à votre charge.

Pour connaître les taxis conventionnés proches de chez vous, appelez l’Assurance maladie au 36 46 (prix d’un appel local depuis un poste fixe), du lundi au vendredi. 

Un accident causé par un tiers est un accident causé par une autre personne de façon volon­taire ou involontaire. En cas d’accident, vous devez impérativement avertir l’Enim en faisant une déclaration d’accident.

Pensez à mettre à jour, au moins une fois par an, votre carte Vitale sur les bornes disponibles en pharmacie, afin qu’elle contienne toujours les informations nécessaires au remboursement de vos soins.

Appelez immédiatement votre centre de prestations maladie au 0 811 701 703 (0,06€/min + prix d’un appel).

Un appel au 0 811 701 703, votre contact Enim unique pour la maladie, vous est facturé 0,06€ par min en plus du prix d’un appel local. Néanmoins, le coût peut légèrement varier en fonction de votre opérateur.

Pour tout renseignement sur la tarification du 0 811 701 703, vous pouvez composer le 3008 (appel gratuit) ou consulter le site de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes).
L’Enim prend en charge environ 95% des appels et sur ces 95%, 79% sont pris en charge en moins de 60 secondes. Le temps d’attente est donc réduit.
La durée moyenne des appels est de 3 minutes et 40 secondes, et lorsque la situation de l’assuré le nécessite, c’est l’Enim qui le rappelle dans les 48h/72h.

  • Vous ne devez pas travailler.
  • Vous devez respecter les heures de présence obligatoire à votre domicile : 9h - 11h et 14h - 16h.
  • Vous devez vous présenter aux contrôles et suivre le protocole de soins prescrit par le médecin.
  • Si vous souhaitez vous absenter, vous devez en faire la demande préalable à votre centre de prestations maladie 15 jours avant votre départ.
  • À l’issue de votre arrêt de travail, vous devez adresser votre certificat médical final à votre centre de prestations maladie.

Employeur

Une catégorie de base se définit en fonction :

  • des caractéristiques du navire, du genre de navigation,
  • de la fonction exercée,
  • des titres professionnels,
  • des reclassements

Pour tout savoir sur les formations aux métiers de marin, consulter le site  « Métier : marin – la formation maritime » http://www.formation-maritime.fr/

Les marins sont classés conformément au décret n° 52-540 du 07/05/1952 modifié, de la première à la vingtième catégorie selon la fonction exercée et compte tenu des qualifications, des reclassements et des surclassements. 

Les décisions de reclassement et de surclassement sont établies par le CCMA à compter du 1er janvier 2015, aucune démarche n’est nécessaire de la part du marin et de l’armateur.

Les services du marin sont gérés par la Délégation de la mer et du littoral dont il dépend et le Centre de cotisations des marins et armateurs.

Le marin, l’armateur et les DDTM DML sont destinataires des décisions. 

Le Centre de cotisations des marins et armateurs dédie un service spécifique à la gestion des reclassements et surclassements. Pour contacter le service « surclassement »,

Par courrier :

CCMA
Service surclassement
Arsenal de la marine
Quai Solidor
BP 128
35408 Saint-Malo Cédex

Par mail : ue.mine]ta[opds.amcc-salcrus

Par téléphone : 02.99.82.98.00 choix 4

Les principaux textes relatifs à la détermination  du classement catégoriel sont :

Exemples :

  • la catégorie de base d’un matelot à la grande pêche est la 4è.
  • la catégorie de base d’un chef d’entreprise non breveté en Cultures marines est la 6è.

Les salaires forfaitaires, déclinés en vingt catégories, servent de base de calcul des contributions des armateurs, des cotisations des marins et de certaines prestations sociales versées aux marins : prestations en espéce et pensions notamment.

Retraite

Avant d’appeler le centre des pensions et des archives de l’Enim, vous devez d’abord vérifier que les raisons de ce retard ne sont pas propres à votre banque. L’enregistrement effectif de votre retraite sur votre compte peut varier de un à quatre jours à partir de la date de mise en paiement, selon les délais de traitement de votre banque. Il vous revient de voir avec elle dans quels délais votre compte est ensuite crédité.

Vous êtes polypensionné si vous percevez des pensions provenant de plusieurs régimes (Enim, MSA, régime général…). Vous êtes multipensionné si vous percevez plusieurs pensions de l’Enim (pension de retraite et pension d’invalidité).

L'Enim

  • les marins embarqués sur les navires de commerce, de pêche, de culture marine et de plaisance
  • les marins qui sont autorisés à valider des services à terre, et leurs ayants droit
  • le conjoint collaborateur de chef d’entreprise de tous secteurs maritimes
  • les marins pensionnés et leurs ayants droits
  • les élèves qui suivent un enseignement dans un établissement maritime

Pages