Recherche

Résultats de votre recherche 11 - 20 sur 52 éléments trouvés
Pour tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur votre activité professionnelle, l’Enim se mobilise et vous accompagne à travers les différentes mesures exceptionnelles prises par le gouvernement.
Le lien entre obésité et risque de complication lié à l’épidémie de Coronavirus est avéré, même en l’absence de facteurs de risques annexes (âge, hypertension artérielle ou diabète) : 47 % des patients infectés entrant en réanimation sont en effet en situation d’obsésité*. Le Ministère des Solidarités et de la Santé a donc renforcé sa feuille de route de prise en charge de l’obésité par une série de mesures adaptées pour les personnes concernées :
Des mesures dérogatoires d’envoi des pièces justificatives par courriel ont été mises en place durant la crise sanitaire pour assurer la continuité de nos services et faciliter vos démarches.  
Un dispositif d’indemnisation des arrêts de travail dérogatoires a été créé dans le cadre de la crise sanitaire. Les modalités déclaratives pour les employeurs sont précisées ci-après.    
Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, et conformément aux annonces du gouvernement, l’Enim déclenche des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises présentant de sérieuses difficultés de trésorerie. 
Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, et conformément aux annonces du Gouvernement, l’Enim et l’Urssaf Poitou-Charentes se mobilisent pour accompagner les entreprises maritimes.  
Si vous n’avez pas encore envoyé votre demande de renouvellement ou si l’Enim est en incapacité de l’étudier dans les temps au vu de la crise sanitaire liée au Coronavirus, sachez que des dispositifs dérogatoires ont été mis en place concernant les droits à la Complémentaire santé solidaire et l’Aide à la complémentaire santé.  
Un dispositif d’indemnisation des arrêts de travail dérogatoires a été créé dans le cadre de la crise sanitaire. Les modalités déclaratives pour les salariés sont précisées ci-après.  
Suites aux mesures préventives prises par le Gouvernement face à l’épidémie Covid-19 (Coronavirus), les accueils physiques de vos agences Enim (Paimpol, Lorient, Saint-Malo) ainsi que les points d’accueil du Service du Contrôle Médical sont fermés pour une durée indéterminée.
Courant mars, les assurés, professionnels de santé, établissements de santé et transporteurs de Nouvelle-Calédonie ont reçu un courrier indiquant que l’Enim déléguait la gestion des frais de santé des marins Néo-Calédoniens à la CAFAT, à compter du 1er avril 2020.  

Pages