Assurés sociaux

Coronavirus : Téléconsultation et actes à distance

Domaine(s) : 

  • Santé
Afin de respecter les consignes de confinement et de protéger l’ensemble de la population, certains professionnels de santé (médecin, infirmier, sage-femme, orthophoniste, ergothérapeute, psychomotricien, masso-kinésithérapie) peuvent proposer une prise en charge à distance de leurs patients. Cette solution permet la continuité des soins tout en limitant les risques de propagation du coronavirus.
 
  • Qui est concerné ?
  • Comment se déroule la prise en charge à distance ?
  • Quel remboursement ?
  • Comment envoyer votre feuille de soins ?
  • Comment recevoir l’ordonnance ?
  • Et en cas d’arrêt de travail ?
Toutes les réponses à vos questions sont à retrouver sur Ameli.fr.
 
 
À savoir
L’ensemble des consultations nécessaires aux IVG médicamenteuses peuvent être réalisées sous forme de téléconsultations, si la femme le souhaite et le praticien l’estime possible.

En optant pour cette méthode, les femmes peuvent avoir accès à l’IVG par méthode médicamenteuse jusqu’à 7 semaines de grossesse ou 9 semaines après le début des règles (au lieu habituellement des 5 semaines de grossesse ou 7 semaines après le début des règles).

Quelle que soit la méthode choisie, les frais relatifs à l’IVG sont pris en charge à 100%.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur ivg.gouv.fr.

 

Référence juridique :

Mis à jour le 
22/04/20