Arrêt du tabac

Quels remboursements pour les substituts nicotiniques ?

Domaine(s) : 

  • Santé

Vous souhaitez arrêter de fumer ? Les études scientifiques ont montré que les substituts nicotiniques sont efficaces pour vous aider à arrêter le tabac : ils augmentent vos chances de réussir de 50 % à 70 %.

Les substituts nicotiniques sont des médicaments à base de nicotine que l’on utilise pour soulager les symptômes liés au manque quand on arrête de fumer. Ils existent sous plusieurs formes : patchs (à diffusion lente), ou formes orales (gommes, pastilles, patch, ou inhaleur), d’action rapide. Ils contiennent un dosage en nicotine plus ou moins important.

L’Assurance Maladie vous accompagne dans l’arrêt du tabac. Elle rembourse, sur prescription, les substituts nicotiniques.

 

Qui peut préscrire des substituts nicotiniques ?

Ces traitements peuvent être prescrits par de nombreux professionnels de santé : médecins (y compris le médecin du travail), sages-femmes, infirmiers, chirurgiens-dentistes, masseurs-kinésithérapeutes. Les sages-femmes peuvent aussi les prescrire à l'entourage de la femme enceinte ou accouchée.

 

Quel remboursement pour les substituts nicotiniques ?

Depuis 2007, les substituts nicotiniques sont pris en charge dans le cadre d’un forfait annuel, à hauteur de 150 € par an.
 
Depuis 2018, certains de ces traitements (des gommes à mâcher et des patchs) ne sont plus pris en charge dans le forfait car ils sont désormais remboursables à 65 %, comme n’importe quel médicament. Les complémentaires santé prennent en charge le ticket modérateur de ces médicaments.

Cette prise en charge permet de supprimer l’avance de frais chez le pharmacien, nécessaire dans le cadre du forfait, et d’avoir le même tarif dans toutes les pharmacies pour ces traitements.

N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.

 

Forfait annuel de 150€ : les conditions et démarches pour être remboursé

Pour les substituts nicotiniques qui sont pris en charge dans le cadre du forfait annuel de 150 €, certaines conditions sont requises pour être bien remboursé.

  • Ils doivent être prescrits sur une ordonnance consacrée exclusivement à ces produits ; aucun autre traitement ne doit figurer sur cette ordonnance.
  • Ils doivent figurer sur la liste des substituts nicotiniques pris en charge par l'Assurance Maladie.
  • Lorsque votre pharmacien vous délivrera les substituts nicotiniques qui vous ont été prescrits, vous devrez les lui régler directement. La dispense d'avance des frais (tiers payant) n'est pas possible dans le cadre de ce dispositif.
  • Pour que vous soyez ensuite remboursé, votre pharmacien :
    • transmet directement, via votre carte Vitale, une feuille de soins électronique à votre caisse d'assurance maladie ;
    • ou, à défaut, vous délivre une feuille de soins papier que vous enverrez vous-même à votre caisse d'assurance maladie.

 

À noter que vous n'êtes pas obligé d'acheter en une seule fois le traitement qui vous a été prescrit ; vous pouvez échelonner vos achats.

Mis à jour le 
08/06/18