Actifs

Coronavirus : Versement des indemnités journalières

Domaine(s) : 

  • Santé

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur votre quotidien et notamment sur votre activité professionnelle, l’Enim se mobilise pour vous accompagner au mieux à travers les différentes mesures exceptionnelles prises par le gouvernement.

Ainsi, vous trouverez ci-dessous les démarches à réaliser en cas d'arrêt de travail et les modalités de remboursement de vos indemnités journalières, en fonction de votre situation.

 

 

Je suis atteint du coronavirus

Vos démarches
  • Envoyez les volets 1 et 2 de votre arrêt de travail à l’Enim sous 48 h, et le volet 3 à votre employeur
 
Vos indemnités journalières
  • Vos indemnités journalières vous seront versées par l’Enim, à hauteur de 50 % du dernier salaire forfaitaire connu durant toute la période de votre arrêt de travail :
        - après un délai de carence de trois jours pour un arrêt de travail débutant avant le 24 mars 2020 ;
        - sans jour de carence pour un arrêt de travail débutant à compter du 24 mars 2020.
  • Votre employeur vous versera le complément de salaire. Rapprochez-vous de votre employeur pour toute information complémentaire.

 

 

Je ne présente pas de symptômes du cornonavirus mais j’ai été en contact étroit avec un cas confirmé 

Les modalités
  • Cette mesure exceptionnelle est applicable si vous avez partagé le même lieu de vie ou avez eu un contact direct avec un cas confirmé, au cours des 24h précédant l’apparition des symptômes, en face à face, à moins d’un mètre du cas ou pendant plus de 15 minutes.


Vos démarches

  • Informez votre employeur que vous devez rester chez vous.
  • Si vous êtes dans l’impossibilité de télétravailler, prenez contact avec votre médecin traitant, ou tout médecin disponible, si possible en téléconsultation pour qu’il vous prescrive un arrêt de travail.


Vos indemnités journalières

  • Vos indemnités journalières vous seront versées par l’Enim à hauteur de 50 % du dernier salaire forfaitaire connu, sans application de délai de carence, pour une durée maximale de 20 jours.
  • Votre employeur vous versera le complément de salaire. Rapprochez-vous de votre employeur pour toute information complémentaire.

 

 

Je suis identifié comme personne à risque élevé

Les modalités 
  • Cette mesure exceptionnelle est applicable pour les pathologies listées sur declare.ameli.fr.
À noter
Indépendamment de son statut, chaque personne à risque élevé est concernée par cette déclaration :
    - Marin salarié ;
    - Marin non-salarié ;
    - Employeur.

 

Vos démarches
  • Informez votre employeur que vous devez rester chez vous.
  • Si vous êtes dans l’impossibilité de télétravailler, ouvrez vos droits au versement des indemnités journalières via le service declare.ameli.fr. Cette déclaration peut être réalisée par vous-même.


Vos indemnités journalières

  • Vos indemnités journalières vous seront versées par l’Enim, sans application de délai de carence, pendant une durée initiale de 21 jours, à hauteur de 50 % du dernier salaire forfaitaire connu.
  • Votre employeur vous versera le complément de salaire. Rapprochez-vous de votre employeur pour toute information complémentaire.

 

 

L’un de mes proches est une personne vulnérable 

Les modalités
  • Cette mesure exceptionnelle est applicable si vous partagez votre domicile avec une personne présentant l’une des pathologies listées sur declare.ameli.fr.


Vos démarches

  • Informez votre employeur que vous devez rester chez vous.
  • Si vous êtes dans l’impossibilité de télétravailler, prenez contact avec votre médecin traitant, ou tout médecin disponible, si possible en téléconsultation pour qu’il vous prescrive un arrêt de travail.


Vos indemnités journalières

  • Vos indemnités journalières vous seront versées par l’Enim à hauteur de 50 % du dernier salaire forfaitaire connu, sans application de délai de carence, pour une durée maximale de 20 jours.
  • Votre employeur vous versera le complément de salaire. Rapprochez-vous de votre employeur pour toute information complémentaire.

 

 

Je dois garder mon enfant 

Les modalités
  • Cette mesure exceptionnelle est applicable pour les cas suivants :
        - Garde d’enfant de moins de 16 ans dont l’établissement scolaire est fermé ;
        - Garde d’enfant (sans limite d’âge) atteint d’un handicap dont la structure médico-sociale d’accueil est fermée.
 
Vos démarches
  • Informez votre employeur que vous devez rester chez vous pour garder votre enfant.
  • Adressez-lui une attestation dans laquelle vous vous engagez à être le seul parent à demander le bénéfice de l’arrêt pour garder votre enfant à domicile.
  • Si vous êtes dans l’impossibilité de télétravailler, votre employeur ouvrira vos droits au versement des indemnités journalières via le service declare.ameli.fr.
  • Il n’est pas nécessaire que vous contactiez l’Enim ou l’Agence régionale de santé (ARS) : la déclaration de votre employeur permettra l’indemnisation de votre arrêt de travail.
 
Vos indemnités journalières
  • Vos indemnités journalières vous seront versées par l’Enim à hauteur de 50 % du dernier salaire forfaitaire connu, sans application de délai de carence, durant toute la période de fermeture de l’établissement.
  • Votre employeur vous versera le complément de salaire. Rapprochez-vous de votre employeur pour toute information complémentaire.

 

 
 
    Mis à jour le 
    09/04/20