Tous publics

Coronavirus : Les tests de dépistage sont possibles sans prescription médicale

Domaine(s) : 

  • Santé, Retraite, Action sociale, Employeur

Pour lutter contre la propagation du Coronavirus, l’accès gratuit à un test de dépistage est désormais facilité pour l’ensemble de la population.

 

Qui peut se faire dépister ?

Depuis le 25 juillet 2020, toute personne peut se présenter à un laboratoire d’analyses médicales pour demander la réalisation d’un test sans prescription médicale préalable et sans avance de frais.
 

Les tests de dépistage du Coronavirus sont prioritairement réservés aux personnes présentant un risque de contamination élevé. Elles doivent donc pouvoir bénéficier rapidement d’un test virologique (RT-PCR) afin de renforcer la prise en charge et le suivi médical de ces personnes en cas de contamination. Il s’agit en particulier :

  • des personnes présentant des symptômes du Coronavirus (symptômes confirmés par un avis médical),
  • des personnes identifiées comme ayant été en contact à risque élevé avec une personne contaminée,
  • des résidents des structures d’hébergement collectif  et les personnels exerçant dans ces structures (si un ou des cas sont confirmés au sein de la structure).

 

Où peut-on se faire dépister ?

Vous pouvez vous rendre dans le laboratoire de votre choix, en vérifiant au préalable si ce laboratoire est équipé pour réaliser des tests de dépistage du Coronavirus.

La liste des laboratoires qui pratiquent ces tests est disponible sur le site sante.fr ou à partir de la recherche « Lieux de dépistage Covid-19 » disponible sur ameli.fr.

 

Des campagnes spécifiques d’incitation au dépistage

Des campagnes d’incitation sont conjointement menées par l’Agence régionale de Santé, l’Assurance Maladie et l’Enim. Ainsi, les résidants de certains territoires particulièrement à risque (zone ou département où le virus circule le plus ou territoires identifiés comme vulnérables en raison de leur densité ou de l’éloignement pour l’accès aux soins) pourront recevoir un message électronique de la part de l’Assurance Maladie les informant qu’une campagne de dépistage du Coronavirus vient de débuter dans leur commune de résidence. Ils seront alors invités à se faire dépister dans les conditions exposées ci-dessus.
 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur ameli.fr .

 

Attention : l’Assurance Maladie et l’Enim vous mettent en garde contre les appels frauduleux et tentatives d’escroquerie

Depuis le début du déconfinement, l’Assurance Maladie a mis en place le dispositif « Contact Covid », visant à éviter la transmission du Covid-19. Les personnes testées positives et les personnes ayant été en contact avec celles-ci sont appelées par des enquêteurs sanitaires de l’Assurance Maladie, habilités à traiter ces enquêtes et soumis au secret médical et professionnel. Si l’appel téléphonique n’aboutit pas, les enquêteurs envoient un sms ou un courrier électronique  afin d’informer d’un prochain appel ou de demander à la personne concernée de les rappeler.

Parce que des personnes malveillantes tentent de profiter de l’existence de l’épidémie, vous êtes invités à ne pas donner suite aux demandes des enquêteurs dans les cas suivants :

- en cas de facturation de la fourniture et de l’envoi de kit ou test de dépistage : en effet, le test RT-PCR ne peut être réalisé que par des professionnels de santé, comme des infirmiers, ou dans des laboratoires ou des structures de dépistages dédiées ;
- en cas de demande de communication des coordonnées bancaires : en effet, le test de dépistage est entièrement pris en charge par l’Assurance maladie et peut-être réalisé sans ordonnance.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur ameli.fr.
 
Mis à jour le 
02/09/20